Tottenham et Manchester City, deux nouveaux poids-lourds du football

Bien ancrés dans le top 6 du championnat ces dernières saisons, Tottenham et Manchester City ont profité de revenus toujours plus gros chaque année pour s’affirmer et démarrer leur projet, se positionnant comme des valeurs sûres du championnat, au point de changé la hiérarchie des clubs anglais. Cette semaine, les deux clubs s’affronteront dans ce qui sera le choc de cette 7e journée de Premier League, le moment idéal pour aborder la prise de pouvoir et le réveil des deux nouveaux poids-lourds du football.

2008 ou l’année du changement

En août 2008, Manchester City – qui était à ce moment là, un club modeste – est racheté par un fond d’investissement d’Abu Dhabi. Ce rachat devient rapidement une bouffée d’air frais pour les citizens qui se font enfin plaisir sur le marché des transferts en attirant des stars à commencer par Robinho, qui abandonne le maillot du Real Madrid pour celui de Manchester City. D’autres comme Adebayor, Carlos Tevez, Yaya Touré ou encore David Silva, suivent le pas. Les résultats positifs ne se font pas attendre. En effet, ceux que l’on appelle les Sky Blues terminent certes, à une 5e place en 2009-2010 avant de finir 3e en 2010-2011 et de remporter une FA Cup par la même occasion, le premier trophée de leur nouvelle ère. La suite est bien connue, Manchester City s’impose en Angleterre et remporte le championnat à deux occasions tout en développant leur objectif de s’imposer sur la scène européenne. Les spécialistes du football anglais remarquent très clairement que le club progresse de manière hallucinante, mais ils remarquent aussi qu’il n’est pas le seul.

Tottenham remporte une League Cup en 2008 et réalise des résultats qui démontrent une nette progression au sein du championnat. Les Spurs ne redescendront jamais en dessous de la huitième place, classé 8e en 2008-2009, les Spurs finissent 4e en 2009-2010, ils confirment leur niveau en se classant à la cinquième place dans ce qui sera considéré comme la dernière saison de Harry Redknapp chez les londoniens. Tout comme Manchester City, Tottenham réalise des transferts plus ou moins marquant comme ceux de Peter Crouch, Rafael van der Vaart, Scott Parker ou plus récemment, Roberto Soldado, Hugo Lloris, Erik Lamela et Christian Eriksen. D’ailleurs, ces récents transferts ont pu se réaliser grâce aux performances régulières des Spurs conjuguée au départ de Gareth Bale pour le Real Madrid pour une somme supérieur à 100 millions €. Aujourd’hui, le club n’a plus quitté le top 6 du championnat et de nombreux spécialistes ont pensé à éviter de parler de Big Four afin d’évoquer le tout frais Big Six.

mc730e
Deux poids, deux mesures

Bien entendu, la comparaison peut être ridicule dans un sens car Tottenham a pris son temps et a dépensé beaucoup moins d’argent sur le marché des transferts que son homologue mancunien. Un choix assumé qui s’explique par le financement du futur stade, actuellement toujours en chantier. Mais malgré cela, les deux clubs ont montré un visage totalement différent ces huit dernières années que les huit premières des années 2000, ce qui n’est pas le cas de toutes les autres institutions sportives du championnat anglais. Je viens d’évoquer le financement du prochain White Hart Lane, il faut savoir que Manchester City dispose d’une enceinte encore récente qui a été mis en place en 2002, d’où le besoin inexistant de modernisation et donc de dépense d’argent. Quoi qu’il en soit, aujourd’hui, les deux clubs sont devenus des poids-lourds sur la scène nationale et deviennent au fil du temps, des concurrents dangereux pour les autres clubs européens.

Car leur parcours sur la scène européenne, bien que différent, montre que les deux équipes peuvent jouer les premiers rôles à certains moments. Pour City, la progression est clair contrairement aux Lilywhites. En effet, les Citizens ont été pendant deux saisons bloqués dans la phase de groupe de Champions League avant de monter jusqu’aux huitièmes de finale. Là encore, Manchester City n’ira pas plus loin jusqu’à cette année 2016 où ils ont enfin passé un grand cap, atteignant les demi-finales. Pour Tottenham, outre son parcours jusqu’aux quarts de finale en 2011, c’est du côté de l’Europa League qu’il faut regarder. Les Spurs atteignent les quarts en 2013 avant de chuter à la sortie des phases de groupes. Cette année, les deux jouent la même compétition avec cette envie de se montrer à l’Europe toute entière.

c3b1647ecfaabe1fcb3e124265e0de45

Vivement dimanche

Il arrive que certains fans pensent que leur histoire est née aux alentours de 2008, qu’il ne s’était rien passé avant, ils devraient pourtant considérer cette année comme celle du réveil. Car l’histoire a déjà été écrite par ces deux clubs. L’histoire retiendra que l’un de ces deux clubs a été le premier à avoir réalisé un doublé championnat/coupe au XXe siècle, que l’un de ces deux clubs a été le premier club anglais a remporter un trophée européen, que l’un de ces deux clubs a été le premier club européen a gagner la Coupe de l’UEFA, que ces deux clubs ont déjà tutoyé les sommets du championnat à deux reprises. Ce dimanche, Tottenham accueillera Manchester City, les deux s’affronteront dans un duel au sommet de la Premier League, un nouveau chapitre sera écrit et ces fans en particulier seront témoins de l’histoire.

Catégories : Match

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera jamais p ubliée.