Tottenham v Hull/Burnley ( PL #16/17 ) : Vers une défense à 3 ?

Après une défaite bien triste à Old Trafford, dont nous n’avons pas parlé, d’abord à cause d’un contenu d’une pauvreté accablante mais aussi et surtout par manque de temps (les études tout ça …)  Tottenham se devait de réagir à l’entame d’une période charnière. Avec un calendrier favorable les Spurs visait le 6/6 durant cette semaine, et c’est chose faite. Une belle victoire 3-0 face au Tigers de Hull City, et une plus poussive 2-1 face au promu Burnley. Cette fois on s’intéressera aux deux matchs non pas indépendamment mais conjointement afin d’analyser le « nouveau » système très intéressant mise en place par Pochettino.


danny-goal

(Musique : Daddy Cool) Danny ! Danny Rose ! Danny ! Danny Rooose !

 

Des vendanges … même en décembre

 C’est un peu le problème du moment. Alors que l’équipe c’était fait une réputation de beau jeu basé sur une tactique osée, l’attaque des Spurs tend de plus en plus à ressembler à ce qu’on pouvait voir à l’époque AVB. Une possession stérile et de trop nombreuses frappes lointaines. Le problème c’est surtout fait ressentir face au bloc très bas de Burnley après l’ouverture du score des visiteurs. 30 tirs, TRENTE TIRS !! Un ratio de 1 but pour 15 tirs … 10 cadrés (admettons) et surtout plus de la moitié (17) hors de la surface. La remarque vaut aussi pour la rencontre face à Hull, 27 tirs dont encore une fois 17 à l’extérieur de la zone de vérité. Et comme souvent face à ce genre d’équipe, qui « gare le bus », la lumière est venue de côtés. Sur les 5 buts inscrits cette semaine 4 implique Danny Rose ou Kyle Walker. Ce dernier crève d’ailleurs l’écran depuis le début de la saison par sa régularité. Rarement dépassé en défense, meilleur passeur décisif du club, ses qualités athlétiques lui permettent de gérer à lui seul son couloir droit. Grâce à son pendant de l’autre côté, Totteham peut se targuer d’avoir deux des meilleurs, si ce n’est les meilleurs latéraux, du championnat. Les chiffres parlent d’eux même.

                          Full backs PL goals ( no penalty ) + assists         Rapport buts+passes/buts           encaissés
Equipe Buts Passes Total
Chelsea ( Alonso, Moses ) 4 3 7 0,64
Liverpool ( Clyne, Milner ) 0 (5) 4 4 0,20
Man’ City ( Kolarov, Sagna, Zabaleta ) 2 2 4 0,20
Arsenal ( Monreal, Bellerin ) 0 3 3 0,16
Tottenham ( Walker, Rose ) 2 5 7 0,58
Man’ United ( Valencia, Shaw, Darmian ) 0 0 0 0
Southamtpon ( Soares, Bertrand ) 1 1 2 0,13
West Brom’ ( Nyom, Dawson ) 0 1 1 0,05
Everton ( Baines, Coleman ) 3 (1) 1 4 0,19
Bournemouth ( Smith, Daniels) 3 4 7 0,25

Les « full backs » des Spurs possèdent le 2e meilleur rapport buts+passes/ buts encaissé et le meilleur total à égalité avec Chelsea et Bournemouth. Si les hommes d’Eddie Howe encaissent malheureusement trop de buts pour réellement jugé de la qualité des latéraux, le système du Chelsea d’Antonio Conte (et dieu que ça fait mal de dire ça) semble faire office de référence en la matière.

Un nouveau système qui fait ses preuves

 La différence entre les Blues et les Spurs est le système. D’un côté Alonso et Moses ont toutes liberté de mouvement soutenu par un trio de défenseur qui compensent leurs montés que ce soit sur phase offensive (en s’écartant) ou défensive (en coupant les courses des ailiers). De l’autre côté la mission de Rose et Walker est plus complexe. Amené a régulièrement monté afin de soutenir et d’offrir de la largeur au « quatuor » offensif, ils doivent veiller au grain derrière. En effet avec seulement 2 centraux en soutien et un Wanyama loin d’être aussi rassurant que Dier l’adversaire peut rapidement jouer dans le dos des latéraux après la récupération.

Là où la comparaison avec Chelsea est intéressante c’est quelle montre le potentiel offensif des 2 internationaux anglais. Et le match face à Hull plus que celui contre Burnley tant à confirmer qu’un passage au 5-1-3-1 ou 3-1-5-1 permettrait aux Spurs de lever quelques freins à l’image du déclic des Blues après leur passage à une défense à 3/5.

map-joueur-hull

Positions moyennes joueurs face à Hull

Si vous avez suivi les précédentes reviews et notamment celle sur le « cas Wanyama » vous remarquerez rapidement une chose importante dans le système de Pochettino. Alors ? Vous l’avez ? Le placement des centraux ! Verthongen (5) et Dier (15) bien écarté, quasi en position de latéral et Toby (4) entre les 2. Je ne reviendrai pas sur le bienfait de ce positionnement notamment sur les phases de possession, l’article du « cas Wanyama » est là pour ça. Notez simplement qu’il s’agit là du meilleur moyen de relancer « proprement » en cas de pressing sur les latéraux, problèmes récurrents que Dortmund l’an passé ou plus récemment Monaco, Leverkusen et même Man United dans une certaines mesures ont parfaitement exploité menant les Spurs à quelques unes de leurs plus mauvaises prestations. D’un point de vue défensif, même si l’équipe adverse tente de jouer dans le dos de Walker et Rose, Dier et Verthongen seront là pour couper les courses adverses, tout en ayant Toby veillant dans l’axe.

Mais ce système offre aussi des bienfaits sur les attaquants de l’équipe. Rose et Walker occupant les couloirs, les milieux offensifs excentrés ont d’autant plus de liberté et peuvent ainsi venir jouer au cœur de terrain, Eriksen notamment, retrouvant un rôle de 10 très libre qui lui correspond bien plus. En témoigne son doublé quasi en position de 9 lors de la victoire face à Hull.

Enfin, le passage à une défense à 3 est une question qui nous taraude depuis longtemps sur le forum, tant notre effectif semble adapté. Outre Rose et Walker, Trippier pourrait enfin libérer son potentiel offensif et Ben Davies joue déjà dans ce système avec le Pays de Galles (en position de central gauche). Même du côté de l’académie Tottenham possède ce qu’il faut, Kyle Walker-Peters est clairement prêt à intégrer un effectif professionnel, peut être après un prêt en cette fin d’année, et Cameron Carter-Vickers permet aussi de faire le nombre au niveau des back-up centraux.

Alors ? Convaincu ?

 Un système infaillible ?

 Sur le papier tous les systèmes sont infaillibles. La réalité du terrain est tout autre et certains techniciens (comme il a pu être constaté en LdC) trouveront rapidement une parade. Tout est alors question d’adaptation. Par exemple la question du pressing, comment presser efficacement avec un seul milieu récupérateur ? Allouer une certaines liberté à Dier ou Toby pour « chasser » un adversaire peut être une solution tant le premier cité apporte par sa capacité à orienter les joueurs adverses du côté fermé. Il faut aussi nuancer les résultats obtenues avec un tel système, d’une part car l’adversaire évoqué ici est plus que modeste mais aussi car l’échantillon analysé est réduit. On notera tout de même qu’avec ce système l’équipe n’a jamais perdu ( victoire à Watford 2015/2016 ) et le match nul face à Arsenal plus tôt cette année semblait probant.

Cet article est bâti sur des réflexions personnelles qui murissent depuis un certain temps mais aussi sur un excellent article (en anglais) du blog CartilageFreeCaptain que je vous recommande si vous voulez approfondir un peu la question tactique abordée ici.


Pour finir, petit mot personnel avant les notes du match. Ceci est le 7e « épisode »  de la série des reviews (vous trouverez les autres ici), série qui devrait dépasser les 1000 lectures cumulées prochainement. Donc merci à ceux qui me lisent (quasiment) chaque week end, ça fait plaisir ! Comme d’habitude n’hésitez pas, à commenter ou à passer sur le forum pour donner votre avis, qu’il soit positif ou négatif, ou simplement pour discuter foot avec la communauté.


Les notes de la communauté (moyenne des 2 matchs) :

Pour voter lors de prochains matchs rendez vous sur le Forum ou sur la page Facebook

Hugo Lloris (7) : Que dire, c’est propre, net … encore une fois il ne peut rien sur le but de Burnley après un cafouillage dans la défense

Kyle Walker (7.5) : Surement le meilleur Spur depuis le début de la saison

Eric Dier (6.5) : Plus à l’aise dans un défense à trois, il reste néanmoins une valeur sure en cas d’absence de Toby

Toby Alderweireld (7) : Laisser au repos face à Burnley pour une douleur au dos, le boss de la défense semble enfin de retour mais pour combien de temps ?

Jan Verthongen (7) : L’absence de Toby semblerait lui avoir permis de se libérer quelque peu, plus entreprenant qu’auparavant

Danny Rose (7.5) : Toujours à 110% il enchaine 2 excellente performance mais sorti prématurément face à Burnley, attention à ne pas trop tirer sur le corps

Victor Wanyama (5) : Un peu en mode diesel, le Kenyan commet encore trop d’erreur de concentration (marquage, passes, …)

Mousa Dembele (6) : Préservez contre Hull, il a malheureusement hérité d’un rôle de 8/10 un eou batard face à Burnley

Moussa Sissoko (6.5) : Une très bonne rentrée contre Bunrley et auteur d’excellente course il a un peu plus peiné face au bloc de Hull

Harry Winks (6.5) : Très propre (>95% de passes réussies) on attend encore un plus de jeu vers l’avant, il montre aussi une belle qualité de frappe (du mauvais pied) fleuretant par 2 fois avec le poteau

Heung Min Son (5) : Le coréen a encore annoncé que de légère blessure le gênaient mais ses décisions douteuses et souvent égoïstes commencent à agacer

Dele Alli (6) : Encore un peu nonchalant il gâche encore moult occasions

Christian Eriksen (7) : c’était l’homme en forme du moment, mais comme souvent avec le danois ça ne dure pas longtemps

Harry Kane (6) : Au milieu de blocs défensifs très denses dur de s’en sortir pour Harry néanmoins on attend plus d’un joueur de son calibre

 

 hey-kyle

Clique sur l’ami Kyle « the beast » Walker pour les highlights !

Catégories : Match

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera jamais p ubliée.