Nabil Bentaleb et Harry Winks rempilent

C’est la nouvelle de la fin de soirée, le milieu de terrain algérien prolonge jusqu’en 2020, mettant ainsi fin à un feuilleton ayant duré presque toute une saison.

Et pour cause, le Fennec estimait qu’il méritait une revalorisation salariale conséquente qui le placerait au même niveau dans la hiérarchie du club que des cadors comme Christian Eriksen. Auteur de 35 apparitions la saison dernière où il aura formé un duo plein de promesses avec son compère Ryan Mason, le club a finalement du céder aux caprices du joueur qui se doit d’être irréprochable à présent sur et en dehors du terrain.

Par ailleurs, Harry Winks, le milieu axial de 19 ans issu de l’Académie qui a tapé dans l’oeil de Pochettino au point de le prendre sous son aile lors de la tournée de fin de saison en Malaisie et en Australie, a été prolongé de 3 ans plus une année en option. Témoignant d’un talent certain et pouvant jouer un rôle dans un futur proche, le club a réaffirmé sa confiance en lui et s’assure ses services jusqu’en 2019.

Après la prolongation déjà acquise de Mason, l’arrivée de Dele Alli, le retour de Pritchard et ces deux prolongations tout juste actées, il ne fait plus aucun doute que le club cherche à se constituer une ossature de jeunes de qualité. A suivre dans les saisons à venir.

 

 

Catégories : News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera jamais p ubliée.